Record Detail:

   Record Detail:  
 
Print
Close
 
Last Update:2010-04-01 06:28:00.0
Question:Je suis à la recherche de renseignements sur un ingénieur belge qui s'appellait Paul Basiaux-Defrance, et qui a publié un certain nombre d'ouvrages. Je ne suis pas sûr de bien comprendre vos notices : il s'appellait paul-Basiaux et publiait parfois sous le pseudonyme de Jean-Marie Defrance ? Où s'agit-il de deux personnes différentes ? Pour ma part, les textes que j'ai trouvé sont signés en entier Paul Basiaux-Defrance et les personnes qui l'ont connu à Toulouse et dans l'Aude l'appelaient ainsi. J'ajoute qu'il a aussi écrit un livret d'opérette. Il semble être retourné en Belgique après 1946 et je perds sa trace.
Merci de m'éclairer sur cette question de patronyme qui serait ou ne serait pas un nom de plume.
Date Requested:2009-09-28 00:00:00.0
Question Keywords:Biographie
Answer:"Galamus", "Paul Basiaux-Defrance" et "Jean-Marie Defrance" sont différents pseudonymes utilisés par Paul Basiaux, ingénieur hydraulicien, né à Liège en 1887. Ces informations figurent dans un fichier biographique interne de la Bibliothèque nationale de France, qui s'appuie sur les ouvrages eux-mêmes, les déclarations de dépôt légal et le tome XXIX du "Catalogue général de la librairie française : continuation de l'ouvrage d'Otto Lorenz et de D. Jordell", réd. par Édouard Champion, sous la dir. de Henri Stein (Paris, E. Champion, 1927).
Pour prendre connaissance de la liste des ouvrages de Paul Basiaux conservés à la BnF, vous pouvez interroger le Catalogue général de la BnF (http://catalogue.bnf.fr) par auteur, aux noms de "Basiaux, P" et "Defrance, J". Pour accéder à ce type de recherche, il vous faut cliquer, dans la colonne de gauche de l'écran d'accueil du catalogue, dans la rubrique "recherches simples", sur le lien "dans les index".
Nous attirons votre attention sur le fait qu'après 1948 et jusqu'en 1953, ses ouvrages continuent à être publiés aux éditions de l'Onde, à Toulouse ou à Carcassonne.
Answer Date:2009-09-30 00:00:00.0
Additional Sources Checked:

Bibliothèque nationale de France
 
Print
Close